Cellule de renseignement financier (CRF)

Lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme

La Cellule de renseignement financier (CRF) a pour mission de recevoir et d’analyser les déclarations d’opérations suspectes et les autres informations concernant des faits suspects susceptibles de relever du blanchiment, des infractions sous-jacentes associées ou du financement du terrorisme.

Elle reçoit et analyse notamment :

  • Les déclarations d’opérations suspectes transmises par un professionnel soumis à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, en application de l’article 5, paragraphe 1er, a) de la loi modifiée du 12 novembre 2004 relative à la lutte contre le blanchiment et contre le financement du terrorisme ;
  • Les informations communiquées par d’autres autorités étatiques, de même que par les autorités de contrôle et organismes d’autorégulation ;

Dans la mesure du possible, la CRF procède à une dissémination sélective des informations reçues, de façon à permettre aux services et autorités récipiendaires de se concentrer sur les cas et informations pertinents pour l’accomplissement de leurs missions respectives.

La CRF coopère avec ses homologues étrangers conformément aux principes développés par le groupe Egmont et, pour la coopération au niveau européen, conformément aux prescriptions de la quatrième directive (Directive UE 2015/849 du parlement européen et du conseil du 20 mai 2015).

La CRF est membre du groupe Egmont, fait partie de la délégation luxembourgeoise auprès du Groupe d'action financière (GAFI), et à ce titre participe activement aux travaux de ces organisations.

Dernière mise à jour