Prolifération

Le Luxembourg a signé différents accords et conventions internationaux qui imposent des mesures de contrôle à l’exportation visant à lutter contre la prolifération d'armes de destruction massive et contre le terrorisme.

Le ministère des Affaires étrangères et plus particulièrement la Direction des relations économiques internationales sont chargés de la coordination générale des mesures restrictives économiques et financières arrêtées par le Conseil de sécurité des Nations Unies et l'Union européenne (UE). Ils œuvrent ensemble avec les autres institutions nationales responsables à la mise en œuvre des mesures restrictives dans le cadre de comités interministériels.

Le ministre des Finances est compétent pour traiter de toutes les questions relatives à la mise en œuvre des sanctions financières, tant de la part de ceux visés par ces mesures ainsi que de ceux obligés de les appliquer.

Tout soupçon de financement de prolifération, lié à des faits de blanchiment ou de financement de terrorisme doit être déclaré à la CRF.

 

Législation européenne

  • Règlement (UE) 2018/1542 du Conseil du 15 octobre 2018 concernant des mesures restrictives de lutte contre la prolifération et l'utilisation d'armes chimiques
    Lien vers le site de l'Union Européenne

 

Documentation publiée par le GAFI

  • FATF Guidance on Counter Proliferation Financing - The Implementation of Financial Provisions of United Nations Security Council Resolutions to Counter the Proliferation of Weapons of Mass Destruction (février 2018)
    Lien vers le site du GAFI
Dernière mise à jour